Recettes traditionnelles

Princesse Louise : un diamant brut

Princesse Louise : un diamant brut

Connu comme un diamant brut, cet endroit est connu comme l'un des bars les plus attrayants visuellement de Londres. L'endroit à l'ancienne avec du bois sombre et un éclairage rustique est un favori parmi les habitants et un endroit pour emmener les nouveaux Londoniens vivre une véritable expérience au Royaume-Uni.

Les utilisateurs de Yelp ont décrit le décor comme « victorien rustique et époustouflant ». Le décor est jonché de tabourets et de petits canapés qui donnent au bar une « sensation de boire à la maison ». C'est également le foyer de l'un des plus anciens urinoirs d'Europe, alors… vérifiez-le.

La vraie star du spectacle, cependant, ce sont les boissons. Le pub propose une impressionnante sélection de bières et est réputé pour ses bières douces et simples qui plaisent à tous les types de buveurs de bière.

Le personnel est également réputé pour être extrêmement sympathique et chaleureux, ainsi que pour savoir quelle bière recommander. Et avec la sélection de bières en constante évolution, un personnel serviable est définitivement nécessaire.


Diamants nuageux – Pourquoi les diamants ont-ils l'air brumeux ou laiteux ?

En ce qui concerne les bagues de fiançailles, je suis presque sûr que la plupart des gens n'aimeront pas voir un diamant trouble qui a l'air terne et laiteux. Au lieu de cela, vous voulez probablement une bague en diamant qui a l'air propre et vivante pour les yeux.

Dans cet article, nous allons couvrir les 3 principales raisons qui rendent un diamant trouble et comment vous pouvez éviter d'acheter un diamant d'apparence brumeuse en achetant intelligemment.


La vraie vie de la reine Victoria&# x27s cinq filles royales

La reine Victoria a eu neuf enfants avec son mari bien-aimé, le prince Albert, quatre garçons et cinq filles.

Même si la monarque aurait détesté être enceinte et accoucher, elle était incroyablement fière de ses enfants et était particulièrement proche de la princesse Béatrice, le "bébé" de la famille.

La reine Victoria à son jubilé de diamant. (La collection d'images LIFE via)

Lorsque son premier enfant Victoria, connue sous le nom de Vicky, est née, on a entendu la reine dire: "Le prochain sera un prince." Elle avait raison, bien sûr, mais dans les années suivantes, elle accueillerait également quatre autres princesses.

Ce sont les histoires de leur vie, y compris le scandale du mariage et celui qui a failli ne pas se marier.

Victoria Adélaïde Mary Louise

Née le 21 novembre 1840, Victoria était connue pour son délicieux sens de l'humour et sa nature très émotive. Elle tenait de son père avec son amour de la lecture et on disait qu'elle était sa préférée des filles.

La princesse Victoria de Prusse (1840 - 1901), future impératrice d'Allemagne, vers 1865. Elle est l'aînée des enfants de la reine Victoria. (Getty)

D'un autre côté, on savait que la reine Victoria disait que Victoria était souvent "une enfant difficile". Quand Vicky avait 17 ans, sa mère lui écrivit :

En 1858, la jeune Victoria épousa le prince Frédéric-Guillaume de Prusse, futur empereur allemand Frédéric III. Trente ans après le mariage, Frédéric monta sur le trône mais il mourut d'un cancer de la gorge après un règne de seulement trois mois.

Prince héritier et princesse (Victoria) de Prusse et leur famille, c1875. (Getty)

À la mort de la reine Victoria en janvier 1901, la plupart de ses enfants et petits-enfants étaient à ses côtés. Cependant, Vicky était très malade d'un cancer de la colonne vertébrale et n'a pas pu voyager depuis l'Allemagne pour voir sa mère une dernière fois.

Sept mois après la mort de la reine Victoria, Vicky elle-même est décédée le 5 août 1901. Sa fille Sophie est devenue plus tard reine de Grèce.

Alice Maud Mary

Alice est née le 25 avril 1843 et selon l'auteur John Van der Kiste, elle était incroyablement attentionnée et toujours prête à aider les autres. Lorsque son père, le prince Albert, mourait de la typhoïde, Alice a passé la plupart de son temps à le soigner.

Sa mort est finalement survenue le 16 décembre 1861 et Alice était la fille qui a apporté un soutien moral indispensable à sa mère en deuil.

Princesse Alice (1843 - 1878), fille de la reine Victoria, devenue grande-duchesse de Hesse. (Getty)

En 1862, Alice épouse le prince Louis de Hesse et du Rhin. Déménager en Allemagne a dû être un énorme choc pour la princesse qui était habituée à un niveau de vie très élevé au Royaume-Uni. Mais en Hesse, elle vivait dans une petite maison près d'une route très fréquentée et la famille devait se contenter d'un petit revenu.

Le couple a eu sept enfants et la reine a clairement indiqué qu'elle n'approuvait pas le style parental d'Alice. Alice a insisté pour allaiter ses enfants au lieu d'utiliser une nourrice. Dans sa vie, Alice a travaillé dur pour soutenir plusieurs œuvres caritatives, en particulier celles impliquant des causes féminines. Elle s'intéressait également aux soins infirmiers et se lia d'amitié avec Florence Nightingale.

La princesse Alice avec ses enfants, la princesse Victoria, la princesse Elisabeth, la princesse Irene, le prince Ernest Louis, la princesse Alexandra et la princesse Marie. (Getty)

La tragédie a frappé lorsque son fils Frederick est décédé à l'âge de deux ans, laissant Alice déprimée pendant de nombreuses années jusqu'à ce qu'à l'âge de 35 ans en 1878, elle meure de la diphtérie à l'anniversaire de la mort de son père.

Helena Augusta Victoria

Helena, née le 25 mai 1846, a été cruellement décrite comme la "plus simple" des cinq filles de la reine Victoria, et on a dit qu'elle était un garçon manqué qui n'a jamais prêté beaucoup d'attention à son apparence.

En 1866, Helena épousa le prince allemand Christian de Schleswig-Holstein et le couple décida de vivre en Angleterre. Helena était une travailleuse incroyablement acharnée, aidant à divers organismes de bienfaisance et assumant une grande partie du travail de la reine dans sa vie d'adulte. Dans les coulisses, elle était en grande partie la secrétaire officieuse de sa mère.

La princesse Helena Augusta Victoria, plus tard la princesse Christian de Schleswig-Holstein (1846 - 1923), 1er mars 1861. Elle était le cinquième enfant de la reine Victoria. (Photo de John Jabez Edwin Mayall/Hulton Archive/Getty Images) (Getty)

Helena était le membre le plus actif de la famille royale, travaillant sans relâche pour la Royal British Nurses&# x27 Association et le Ladies&# x27 Committee de la Croix-Rouge britannique. Elle a également aidé à fournir des dîners gratuits aux familles nécessiteuses et a même trouvé le temps d'aider l'auteur Charles Gray à écrire une biographie sur son père, traduisant des lettres et divers documents de l'allemand vers l'anglais.

Helena et Christian ont eu six enfants dont quatre ont vécu jusqu'à l'âge adulte. Helena est décédée à l'âge de 77 ans à la suite d'une série de crises cardiaques en 1923.

Louise Caroline Alberta

Louise, née le 18 mars 1848, était considérée comme la plus jolie des filles de Victoria. C'était une artiste talentueuse qui était réputée excellente pour la peinture, le dessin et la sculpture. Elle était passionnée par les arts et était connue comme la « pensée la plus avant-gardiste » de la famille royale en raison de son soutien à l'égalité des femmes dans l'éducation et l'emploi.

Le prince Léopold George Duncan Albert, fils de la reine Victoria, avec sa sœur la princesse Louise. (Getty)

Louise a été la première de la famille royale à fréquenter un établissement d'enseignement public, étudiant à la National Art Training School. Son meilleur travail serait une statue de sa mère portant ses robes de couronnement, et elle a également créé des monuments commémoratifs aux soldats coloniaux tués pendant la guerre des Boers.

Louise a épousé un roturier en mars 1871, à l'époque où c'était très inconnu. Son mari John Campbell est devenu plus tard le 9 e duc d'Argyll, puis un député libéral et gouverneur général du Canada.

La princesse Louise Caroline Alberta (1848 - 1939), épouse du 9e duc d'Argyll et fille de la reine Victoria. (Getty)

Le couple n'avait pas d'enfants et aurait passé beaucoup de temps séparé – il y avait des rumeurs selon lesquelles John était gay et Louise se livrait à plusieurs aventures avec des hommes à la cour. Louise, connue comme la plus rebelle des filles de la reine, a vécu une vie bien remplie, s'occupant d'œuvres caritatives jusqu'à sa mort à l'âge de 91 ans, en 1939.

Béatrice Mary Victoria Feodore

Béatrice, le bébé de la famille, est née le 14 avril 1857 et est devenue la confidente la plus proche de la reine Victoria. Elle était connue pour être incroyablement gâtée dès son plus jeune âge et très dévouée à sa mère.

Alors qu'elle n'avait que cinq ans, elle a annoncé qu'elle ne voulait jamais se marier et qu'elle voulait rester aux côtés de sa mère toute sa vie. Elle a tenu parole pendant environ 20 ans, jusqu'à ce qu'elle tombe amoureuse du prince Henri de Battenberg.

La princesse Béatrice (1857 - 1944), la plus jeune enfant de la reine Victoria, le jour de son mariage. (Getty)

Cependant, la reine n'a pas approuvé la relation. Le prince Henry&# x27s frère Louis était marié à l'une des nièces de Victoria&# x27s, qui avait apparemment quelque chose à voir avec la reine ne soutenant pas Béatrice&# x27s choix de mari.

Mais Victoria a finalement cédé et a déclaré que Béatrice pourrait épouser Henry tant qu'ils vivaient avec elle dans le palais. Le mariage était dit heureux, mais dix ans et quatre enfants plus tard, Henry s'ennuyait de la vie de palais et en avait peut-être assez de vivre sous l'œil vigilant de sa belle-mère.

La princesse Béatrice épouse le prince Henri de Battenberg (1858 - 1896). (Getty)

En 1895, il a rejoint une expédition militaire en Afrique où il a attrapé le paludisme et, même s'il a été rapidement renvoyé en Angleterre, il est décédé sur le chemin du retour - au grand dam de Béatrice et de la famille royale. Béatrice est restée la secrétaire de sa mère, s'occupant de tous les souhaits de sa mère et étant une mère très présente pour ses quatre enfants.

À la mort du Prince Albert en 1861, Béatrice est restée aux côtés de sa mère&# x27s, dévouée à la reine pour le reste de sa vie. Béatrice a lutté contre diverses maladies pendant une grande partie de sa vieillesse, mourant à l'âge de 87 ans, en 1944, la dernière des filles dévouées de la reine Victoria.


De nombreuses futures mariées vous diront qu'elles ont déjà choisi la bague de fiançailles de leurs rêves. Bien que leurs visions diffèrent en termes de coupe, une chose est généralement assez universelle et la taille du diamant est souvent plus grande. Si vous tombez dans ce camp, nous vous entendons. Plus le diamant est gros, plus il est joli et rayonnant, non ? Selon Olivia Landau, experte en gemmologie de 4e génération et fondatrice de la société de bagues de fiançailles personnalisées The Clear Cut, la réponse à cette question n'est pas claire du tout.

Pour clarifier, nous avons travaillé avec Landau pour vous apporter ce guide visuel sur la taille des carats de diamant, afin que vous puissiez imaginer exactement à quoi ressemblera cette bague de fiançailles d'un, deux, trois, quatre (et au-delà!) Carats avant d'arriver dans les magasins. Il y a, cependant, quelques éléments dont vous devez tenir compte qui vont au-delà ou même remplacent la taille du carat, dit Landau. Le plus important ? Il n'y a pas deux coupes qui portent leur poids de la même manière, ce qui signifie qu'une pierre ronde d'un carat sera infiniment différente d'une pierre taillée en émeraude. Il y a aussi tellement de facteurs qui entrent dans un grand diamant et qui se résument dans la note globale de la pierre.

Quelle que soit la taille en carats que vous recherchez, vous voudrez vous familiariser avec le jargon des bijoutiers afin de mieux comprendre pourquoi deux pierres de même poids peuvent avoir des présentations et des prix différents. Cela signifie lire des termes tels que "couper", "clarté", "inclusions" et "couleur". Heureusement, Landau nous a également fait découvrir le vocabulaire complet du gemmologue. En avant, votre bague de fiançailles avait besoin d'être lue.


Déterrer une gemme

Découvert en avril 2019 à la mine de Karowe au Botswana (propriété de Lucara Diamond Corp, un mineur canadien), le Sewelo de taille baseball est le deuxième plus gros diamant brut jamais extrait.

Le plus gros était le diamant Cullinan de 3 106 carats, qui a été découvert en Afrique du Sud en 1905 et a finalement donné deux énormes pierres de haute qualité - l'une de 530,4 carats et l'autre de 317,4, toutes deux faisant maintenant partie des joyaux de la couronne britannique, ainsi que de nombreux plus petits des pierres.

Le Sewelo est également le plus gros diamant brut jamais trouvé au Botswana (un pays devenu l'enfant phare de l'exploitation minière responsable) et le troisième très gros diamant découvert à Karowe.

La mine a également produit le Constellation de 813 carats, découvert en 2015 et vendu pour 63 millions de dollars à Nemesis International à Dubaï, une société de négoce de diamants (en partenariat avec le bijoutier suisse de Grisogono) et le Lesedi La Rona, découvert en 2016 et vendu à Graff pour 53 millions de dollars.

Lorsque Lucara a organisé un concours pour nommer le Sewelo, 22 000 citoyens du Botswana ont soumis des candidatures. « Sewelo » signifie « trouvaille rare » en setswana.

Contrairement au Constellation et au Lesedi, cependant, il est recouvert de carbone (pour le moment, il ressemble à un gros morceau de charbon), ce qui rend exactement le type de matériau diamanté à l'intérieur d'un "mystère", selon Ulrika D'Haenens -Johansson, chercheur principal au Gemological Institute of America.

Cela rend également «le risque d'autant plus grand», a déclaré M. Pruwer. Lorsque la pierre a été déterrée, il y avait beaucoup de spéculations selon lesquelles elle pourrait valoir beaucoup moins que ses frères et sœurs pas tout à fait aussi géants.

La rentabilité de toute grosse pierre dépend de son rendement : combien de carats de qualité gemme peuvent en être extraits une fois taillés pour maximiser le prix, qui est à son tour fonction des impuretés présentes dans la pierre - cependant, comme Mme D' Haenens-Johansson souligne que même les impuretés ont de la valeur dans une pierre de cette taille. Ils peuvent révéler quand le diamant a été créé et à quelle profondeur dans la terre.

La mine, qui a examiné le diamant à travers une minuscule "fenêtre" dans le revêtement sombre et l'a scanné avec des lasers, décrit la pierre comme "de qualité proche d'une gemme", avec des "domaines de gemme blanche de haute qualité". Il existe des milliers de gradations de diamants, allant du D-flawless (le plus rare) aux pierres industrielles utilisées dans la coupe et la fabrication.

« Est-ce D ou D sans défaut, et quelle est la taille de la pièce sans défaut ? Je ne sais pas », a déclaré M. Burke, reconnaissant que l'achat « a demandé un peu de courage et de confiance en notre expertise ». (Pour être juste, LVMH peut se le permettre, son chiffre d'affaires en 2018 était de 46,8 milliards d'euros, soit 52 milliards de dollars.)

Pourtant, M. Post a déclaré: «Vous n'achetez pas une pierre comme celle-là à moins d'avoir un plan pour ce que vous allez en faire et la conviction qu'il y a suffisamment de matériau clair pour pouvoir le couper et faire un profit. "

M. Burke a déclaré lorsqu'il a montré la pierre à Bernard Arnault, propriétaire majoritaire et directeur général de LVMH, et "il l'avait en main, il a souri". Un sourire de M. Arnault, un cadre réputé taciturne, équivaut au cri de triomphe d'un autre chef de la direction.


Le principal suspect

Lorsque j'ai rencontré Soe Win pour la première fois en 2014, dans sa petite maison près du chemin de fer de banlieue circulaire de Yangon, il m'a dit qu'il n'irait jamais à Londres. Déjà à la retraite depuis longtemps, il avait passé sa carrière diplomatique à craindre d'être envoyé vivre parmi les gens qui avaient exilé son arrière-grand-père, ruiné sa famille et occupé son pays.

C'est un chapitre de l'histoire coloniale dont peu au Royaume-Uni connaissent la première chose. En novembre 1885, 10 000 soldats ont été envoyés pour renverser le roi de Birmanie de son trône au palais de Mandalay. L'invasion a été l'aboutissement de six décennies de tensions et de conflits sporadiques entre les Britanniques et les Birmans, provoqués entre autres par le refus des dignitaires britanniques de se déchausser en présence du monarque birman.

Le roi Thibaw et la reine Supayalat

Mais la considération principale était le commerce. Aux yeux du gouvernement britannique et des marchands des grandes villes impériales, le roi Thibaw était un obstacle imprévisible au commerce britannique avec la Chine. Il y avait aussi un risque qu'il ouvre une porte dérobée aux Français, qui étendaient leurs propres territoires impériaux à l'ouest de l'Indochine - inquiétant près de l'Inde, le joyau de la couronne britannique. Thibaw devait partir.

La troisième guerre anglo-birmane, comme on l'appelle, était une affaire désespérément unilatérale.

En seulement deux semaines, Thibaw fut encerclé dans son palais et se rendit aux généraux de la reine Victoria. Le 29 novembre 1885, Thibaw, sa reine très enceinte, Supayalat, et ses deux filles ont été chargés sur des chars à bœufs et escortés sous garde armée jusqu'à un navire qui les conduirait à des milliers de kilomètres jusqu'à un petit village de pêcheurs sur les côtes les plus éloignées de l'Inde. .

Pour le roi, ce serait un exil permanent - il mourut 30 ans plus tard, et son corps reste enterré dans une tombe en ruine dans un coin délabré de Ratnagiri.

Tout cela explique pourquoi Soe Win avait redouté d'être affecté à Londres. Mais maintenant, il est ici de son plein gré, sur la piste du bien le plus précieux de son arrière-grand-père.

Après le V&A, notre recherche d'indices nous emmène dans le dédale de sous-sols sous le British Museum et à la British Library, qui détient de nombreux documents administratifs relatifs à l'annexion et à la domination britannique de la Birmanie.

Parmi eux se trouve un objet curieux, de la taille d'un grand menu à emporter.

Ce parabaik, un manuscrit illustré plié en papier d'écorce de mûrier, aurait été peint par un artiste birman peu de temps après l'annexion et raconte l'histoire de la chute de Thibaw.

Je le déplie pour Soe Win dans le calme de la salle de lecture, et son œil est attiré par une figure – un homme parlant au roi, resplendissant dans des kakis blancs, tenant son casque colonial dans une main.

« Colonel Sladen », murmure-t-il.

Il raconte une histoire que j'ai entendue plusieurs fois de la part d'amis birmans. Le colonel Edward Sladen, un vétéran décoré des campagnes indiennes et birmanes, était le chef politique de la force d'invasion. Il était un visage familier pour le roi, parlait birman et était chargé de le persuader de se rendre avec le minimum de bruit.

Sladen superviserait l'emballage précipité par le roi de ses biens les plus précieux - y compris le rubis Nga Mauk - en vue de l'exil.

Ce qui se passe ensuite est aussi tristement célèbre en Birmanie qu'en Inde est l'histoire de l'acquisition par la Grande-Bretagne du diamant Koh-i-Noor - l'éblouissante gemme de 106 carats maintenant sertie sur le devant de la couronne de la reine mère.

La plus jeune fille du roi écrivit des années plus tard :

Sladen a demandé à mes parents de lui laisser voir [le rubis] et ils le lui ont donné. Mes parents ont dit qu'après l'avoir regardé un moment, Sladen l'a mis dans sa poche, faisant semblant d'être distrait, et ne l'a pas rendu.

C'est l'histoire la plus souvent racontée en Birmanie, et beaucoup voient dans le titre de chevalier de Sladen quelques mois plus tard - pour "service spécial en Birmanie" - la preuve qu'il a dû prendre le rubis, l'avoir fait don à la reine Victoria et avoir reçu un gage en retour. .

Il existe cependant des variantes de l'histoire. L'un d'eux dit que Sladen a mis le rubis dans sa poche, puis - conscient qu'il était surveillé - l'a rendu quelques instants plus tard.

Le roi Thibaw lui-même a déclaré qu'il avait donné le rubis à Sladen pour qu'il le garde. De son exil indien en juin 1886, il envoya une lettre désespérée au vice-roi britannique plaidant pour le retour du rubis.

« La liste des biens transmise ci-jointe », écrit son secrétaire, « a été remise au colonel Sladen pour qu'il la garde pour lui [Thibaw] car il craignait de la perdre pendant le voyage… Le colonel Sladen lui a promis que les biens lui seraient rendus. quand il l'a voulu… Il espère que Son Excellence le Gouverneur général jugera bon d'émettre une ordonnance pour la restitution de la propriété.

Il joint une liste qui aurait été dressée par le trésorier royal birman le 29 novembre 1885 et signée par un officier politique britannique. Il comprend:
« 1 bague en rubis connue sous le nom de ‘Nagamauk’ ».

Thibaw n'a jamais cessé d'essayer de récupérer sa propriété. À la fin de 1911, il a fait une dernière offre désespérée, écrivant directement à George V nouvellement couronné. Une fois de plus, il a décrit comment «ma précieuse bague en rubis (Ngamauk) a été prise» et a de nouveau nommé Sladen comme coupable.

À ce stade, cependant, les autorités britanniques étaient sourdes aux appels du roi, et l'homme qu'il accusait n'était pas sur le point de le reconnaître, étant mort depuis 21 ans. Le roi lui-même, de plus en plus reclus au fur et à mesure de ses trois décennies d'exil, mourra cinq ans plus tard, en 1916.


La Russie stocke des diamants, attendant le retour de la demande

MOSCOU - La récession mondiale a sapé la demande de toutes sortes de produits de base - comme l'acier et les céréales - mais de petits sacs en toile de jute arrivent toujours par avion à la société diamantaire d'État russe.

Chaque jour, le contenu des sacs se déverse dans les trémies en acier inoxydable de la salle de réception. Les diamants sont lavés et triés par taille, clarté, forme et qualité puis, plutôt que d'être envoyés pour être vendus dans le monde entier, ils sont emballés dans du papier et emmenés dans un coffre-fort - environ trois millions de carats de pierres précieuses chaque mois.

"Chacun d'entre eux est si inhabituel", a déclaré Irina V. Tkachuk, l'une des quelques centaines de personnes, principalement des femmes, employées pour trier les diamants, qui en voit des milliers chaque jour.

« Je ne suis pas un robot. Je me dis parfois « wow, quel joli diamant ». Je voudrais celui-là.’ Ils sont tous si beaux.

Il pourrait s'écouler des années avant qu'une autre femme admire cette pierre. La Russie a discrètement franchi une étape cette année : dépasser De Beers en tant que plus grand producteur de diamants au monde. Mais le marché mondial des diamants est si sombre que la société diamantaire Alrosa, détenue à 90 pour cent par le gouvernement russe, n'a pas vendu de pierre brute sur le marché libre depuis décembre et les a stockées à la place.

En conséquence, la Russie est devenue l'arbitre des prix mondiaux du diamant. Ses décisions sur la production et les ventes détermineront la valeur des diamants sur les bagues et dans les bijouteries pour les années à venir, dans l'une des conséquences les plus surprenantes de cette récession.

En grande partie à cause du marché baissier des bijoux, la fortune de De Beers a coulé. À court de liquidités, la société a dû lever 800 millions de dollars auprès des actionnaires au cours des six derniers mois.

La récession a également coïncidé avec un accord avec les autorités antitrust de l'Union européenne qui a mis fin à une politique de longue date de De Beers consistant à stocker des diamants, en coopération avec Alrosa, pour maintenir les prix à un niveau élevé.

Bien qu'elle soit un important producteur de matières premières, la Russie n'a traditionnellement pas adopté de politiques qui maintiennent artificiellement les prix à la hausse. Dans le pétrole, par exemple, la Russie bénéficie des réductions de production du cartel pétrolier, mais n'y participe pas.

Les diamants sont une exception. "Si vous ne supportez pas le prix", a déclaré Andrei V. Polyakov, porte-parole d'Alrosa, "un diamant devient un simple morceau de carbone".

Pour tenter de calibrer soigneusement sa rentrée sur le marché mondial, sans forcer les prix encore plus bas, la Russie s'appuie sur deux choses : le dépôt de pierres précieuses de l'ère soviétique - créé pour conserver les bijoux confisqués à l'aristocratie après la révolution de 1917 - et investisseurs capitalistes, dont Alrosa espère qu'ils achèteront des diamants comme investissement, comme de l'or.

La Russie joue également un rôle de leader à d'autres égards.

Sergei Vybornov, directeur général d'Alrosa, a déclaré qu'il avait aidé à persuader la banque centrale d'Angola - qui, comme la Russie, est encore relativement riche en argent du pétrole - d'acheter 30 pour cent de la production des mines de diamants de l'Angola, gardant ces pierres hors du marché .

Et l'automne dernier, Alrosa a lancé ce qu'elle a appelé l'Initiative de Saint-Pétersbourg, avec De Beers et d'autres grands producteurs, pour investir collectivement dans la publicité générique pour les diamants, semblable à la promotion par De Beers du slogan "Les diamants sont éternels". La Russie a assumé la tâche car De Beers s'est principalement tournée vers la promotion de ses propres pierres précieuses de marque.

Pourtant, c'est un moment précaire pour la société diamantaire russe d'assumer le leadership de l'industrie.

Jusqu'à l'année dernière, De Beers produisait environ 40 pour cent de l'approvisionnement mondial en pierre brute et Alrosa 25 pour cent. Mais De Beers, qui est interdit en vertu de son accord antitrust de l'Union européenne de stocker, a fermé des mines en réponse à la surabondance de pierres brutes. La Russie répugne à faire cela, car les autorités de Moscou, gravement préoccupées par les troubles potentiels des chômeurs mécontents, essaient de garder les travailleurs sur la liste de paie.

Au premier trimestre, De Beers a réduit sa production de 91 % par rapport à l'année précédente. Les sociétés minières diversifiées Rio Tinto et BHP Billiton ont également freiné la production.

Pendant ce temps, le marché des diamants taillés en gros, d'une valeur d'environ 21,5 milliards de dollars, devrait chuter à environ 12 milliards de dollars en 2009, selon Polished Prices, un service d'analyse pour l'industrie.

Les prix des diamants bruts ont baissé encore plus, jusqu'à 75 pour cent depuis leur pic de juillet dernier lors de certaines enchères.

Les deux marchés sont distincts. En règle générale, environ 60 pour cent d'un diamant brut est perdu sous forme de poussière ou de copeaux dans le processus de coupe.

M. Vybornov accuse les négociants en diamants qui ont mis en gage des stocks de diamants comme garantie de prêt pour une partie de la surabondance mondiale. Lorsque le crédit s'est tari l'automne dernier, les banques et autres créanciers ont saisi ces pierres précieuses et les ont vendues, dit-il, inondant le marché. En décembre, son entreprise a décidé de se retirer entièrement du marché plutôt que d'éroder davantage les prix.

La Russie est historiquement restée principalement un acteur en coulisses, peut-être parce que les autorités soviétiques auraient dû faire une gymnastique idéologique pour promouvoir un produit consommé principalement par les riches du monde capitaliste.

Au lieu de cela, tordant la politique, les Soviétiques ont conclu un accord semi-secret avec De Beers de l'ère de l'apartheid pour vendre des diamants sibériens d'une manière qui ne saperait pas le marché.

Après l'effondrement de l'Union soviétique, l'industrie diamantaire russe a créé une alliance formelle avec De Beers, vendant à la société sud-africaine la moitié de sa production annuelle avec une remise destinée à subventionner la publicité générique sur les diamants de De Beers entreprise dans les années 1990, principalement aux États-Unis. États.

Désormais, les Russes sont aux commandes.

Charles Wyndham, ancien évaluateur de De Beers et co-fondateur de Polished Prices, a déclaré que la Russie avait jusqu'à présent bien géré la transition : retenir les pierres précieuses pour gagner plus d'argent à long terme plutôt que de déprimer davantage le marché.

« Quoi que l'on veuille dire sur les Russes, ils ne sont certainement pas stupides », a déclaré M. Wyndham.

Alrosa cherche à relancer la demande en vendant des pierres précieuses dans le cadre de contrats à long terme à des acheteurs en gros en Belgique, en Israël, en Inde et ailleurs. Dans le cadre de ces contrats, dont six ont été signés, les prix sont fixés à mi-parcours entre le pic d'août dernier et cet hiver, et fixés pour une durée de plusieurs années.

"Une bague en diamant ne devrait pas coûter 100 $", a déclaré M. Vybornov. « Nous ne voulons pas de ce type de client.

Alrosa travaille également avec une banque d'investissement moscovite, Leader, filiale du monopole russe du gaz naturel Gazprom, pour commercialiser des diamants auprès d'investisseurs. Dans le cadre du plan, les investisseurs achèteraient des diamants, mais les pierres précieuses ne seraient pas remises aux bijoutiers avant plusieurs années.

Il s'agit essentiellement d'un programme d'externalisation de la fonction de stockage à des investisseurs en échange de la possibilité de profiter d'une éventuelle reprise du marché.

Dans l'un des ateliers de découpe d'Alrosa dans l'un des quartiers périphériques de Moscou, Aleksandr A. Malinin, conseiller du président d'Alrosa, a montré une collection typique qui pourrait devenir la base d'un tel véhicule d'investissement.

Les pierres précieuses tiennent dans une boîte en feutre de la taille d'un ordinateur portable.

Les plus grosses pierres, un blanc impeccable de 10 carats de coupe circulaire et un jaune de coupe princesse, ont été estimées à environ 400 000 $. Les plus petits allaient de 16 000 $ à 100 000 $. Mais la valeur de la boîte, bien que sûrement plusieurs millions de dollars, est un mystère pour le moment étant donné le marché déprimé.

La manière dont le prix d'achat des pierres sera fixé et comment la société déterminera quand le prix montera et baissera n'est pas claire, a déclaré M. Malinin.

« Nous devons dire aux gens que les diamants ont de la valeur », a-t-il déclaré. « Nous essayons de maintenir le prix, tout comme la De Beers l'a fait, comme le font tous les pays producteurs de diamants. Mais ce que nous faisons, c'est vendre une illusion », c'est-à-dire un produit sans utilité et dont le prix dépend du sentiment continu de rareté là où il n'y en a pas.

À l'unité d'Alrosa qui reçoit les diamants, appelée United Selling Organization, où environ 90 pour cent de la production des mines sibériennes arrivent pour traitement, Elena V. Kapustkina verse environ 45 000 carats de diamants à travers un tamis en acier inoxydable chaque jour pour les trier par Taille.

Lorsqu'on lui a demandé si les diamants avaient perdu leur romance pour elle, Mme Kapustkina s'est arrêtée, a regardé le tas de pierres précieuses sur sa table et a rougi.

En fait, a-t-elle dit, son mari, un chauffeur de camion, lui a offert une bague d'un demi-carat il y a 22 ans. "Bien sûr que je l'aime", a-t-elle déclaré. "C'est de mon mari."


Donnez à votre prochain appel vidéo le traitement royal avec un fond de princesse Disney !

Tout le monde peut utiliser un peu plus de magie Disney Princess ! Avec l'augmentation des appels vidéo et des réunions, vous pouvez désormais choisir une toile de fond de votre princesse Disney préférée et transformer chaque appel en un conte de fées !

Voici quelques instructions sur la façon de sauvegarder les arrière-plans!

Comment télécharger des arrière-plans via mobile :

1.) Trouvez une image que vous souhaitez télécharger.

2.) Utilisez votre doigt pour maintenez l'image enfoncée.

3.) Sélectionnez ajouter aux photos.

Comment télécharger l'arrière-plan via le bureau :

1.) Trouvez une image que vous souhaitez télécharger.

2.) Cliquez sur la description sous chaque image pour automatiquement Télécharger.

Passons maintenant aux arrière-plans !

Pour l'amant classique des princesses Disney, le château de Cendrillon et le château de la Belle au bois dormant sont tous deux emblématiques ! Mais si vous préférez une vue sur l'océan, nous connaissons une petite sirène dont le château peut être parfait. Et n'oublions pas que le palais d'un sultan pourrait être une excellente toile de fond pour n'importe quel diamant brut.

Partons maintenant pour des merveilles de la forêt ! Blanche-Neige et Aurora ont des cottages qui sont l'endroit idéal pour un refuge confortable. Et pour les plus aventureux, vous pouvez traverser DunBroch avec Merida !

Vous pouvez également explorer toutes sortes de contes d'actualité dans la bibliothèque de Belle, ou vous pouvez allumer une lanterne avec Raiponce dans ce fond de rêve.

Enfin, rien de tel qu'un magnifique paysage extérieur pour vous faire sentir comme une vraie princesse ! Détendez-vous sur les rives de Motunui avec Moana, inspirez-vous de Pocahontas et connectez-vous avec la nature, ou faites un voyage à travers le bayou comme Tiana.

Il n'y a pas de limite à l'imagination. Alors prenez la place qui vous revient sur le trône et profitez d'un peu de magie Disney !


Rechercher des diamants créés en laboratoire

Passez la souris sur un diamant pour voir plus de détails et les informations d'expédition.

Appuyez sur un losange pour voir plus de détails et les informations d'expédition.

Cochez la case de comparaison pour envoyer plusieurs diamants à l'onglet de comparaison.

Ces résultats correspondent le mieux à votre recherche. Utilisez les filtres en haut de la page pour affiner vos résultats.

La taille de bague d'une bague d'éternité détermine son poids total en carats. La fourchette de poids total en carats reflète la différence de poids total en carats entre une taille trois et une taille neuf. En savoir plus sur les informations sur le poids en carats.

The listed carat weight for halo styles is based on a 6.5mm round center gemstone and may vary based on the size and shape of center gem. Learn more about carat weight information.

The ring size of an eternity ring determines its total number of gemstones. The total number of gemstones range reflects the difference in total number of gemstones between a size three and a size nine.

All of our prices are in US$.

All of our prices are in US$.

Diamond cut should not be confused with shape. Shape refers to the general outward appearance of the diamond, not its reflective qualities. Brilliant Earth currently carries the following shapes:

  1. Tour
  2. Oval
  3. Poire
  4. Princesse
  5. Asscher
  6. Cushion
  7. émeraude
  8. Marquise
  9. Radiant
  10. Cœur

Diamond cut should not be confused with shape. Shape refers to the general outward appearance of the diamond, not its reflective qualities. Brilliant Earth currently carries the following shapes:

Cut should not be confused with shape. Shape refers to the general outward appearance of the gemstone, not its reflective qualities. Brilliant Earth currently carries the following shapes:

A carat is the unit used to measure a diamond's weight. One carat equals 200 milligrams or 0.2 grams. Although carat weight and the size of a diamond are related, the carat does not directly measure diamond size.

Describes the alignment of the facets of the diamond. If facets are misaligned, the diamond may poorly reflect light. Symmetry is graded from Ideal / Excellent, Very Good, Good, Fair, or Poor. Symmetry grades of Good or higher have the least effect on the brilliance of the diamond and are suitable for the finest quality jewelry. Certain gem labs, such as Gemscan, incorporate Symmetry into an overall Cut grade.

Describes the alignment of the facets of the diamond. If facets are misaligned, the diamond may poorly reflect light. Symmetry is graded from Ideal / Excellent, Very Good, Good, Fair, or Poor. Symmetry grades of Good or higher have the least effect on the brilliance of the diamond and are suitable for the finest quality jewelry. Certain gem labs, such as Gemscan, incorporate Symmetry into an overall Cut grade.

The height of a gemstone, from the culet to the table. Depth % is the height of the diamond as a percentage of the girdle diameter.

The height of a gemstone, from the culet to the table. Depth % is the height of the diamond as a percentage of the girdle diameter.

Diamonds are given three measurements to specify their dimensions. For fancy shaped diamonds, the measurement specifies length x width x depth. The length is the larger dimension as you view the diamond from the top and the width is the smaller. The depth is the height of a gemstone, from the culet to the table. The measurements determine the length to width ratio and can indicate the quality of cut of the diamond.

For round diamonds, the measurement specifies diameter 1 x diameter 2 x depth. Round diamonds are never quite perfectly round given they are cut by humans. They are given two measurements for diameter to indicate the maximum and minimum diameter. These two diameters vary slightly, but should not vary by very much.

Describes the finish of the facets of the diamond. Polish is graded from Ideal, Excellent, Very Good, Good, Fair, or Poor. Polish grades of Good or higher have the least effect on the brilliance of the diamond and are suitable for the finest quality jewelry. Certain gem labs, such as Gemscan, incorporate Polish into an overall cut grade.

Describes the finish of the facets of the diamond. Polish is graded from Ideal, Excellent, Very Good, Good, Fair, or Poor. Polish grades of Good or higher have the least effect on the brilliance of the diamond and are suitable for the finest quality jewelry. Certain gem labs, such as Gemscan, incorporate Polish into an overall cut grade.

Vermeil (pronounced vehr-may) is sterling silver that is plated in a thick layer of gold, making it more resistant to signs of wear. Our vermeil is 14K yellow or rose gold that is a minimum of 2.5 microns thick.

The largest facet of a gemstone, located at the top. Table % is the table width as a percentage of the girdle diameter.

The largest facet of a gemstone, located at the top. Table % is the table width as a percentage of the girdle diameter.

The narrow rim around the widest part of a diamond, separating the crown from the pavillion.

The tiny facet at the bottom tip of a gemstone. The optimal culet should be pointed or very small (graded "small" or "none").

Describes the diamond's response to ultraviolet light. In diamonds with strong or very strong fluorescence, there may be some interference with the flow of light which causes a milky or oily appearance.

Describes the diamond's response to ultraviolet light. In diamonds with strong or very strong fluorescence, there may be some interference with the flow of light which causes a milky or oily appearance.

Color is the natural color visible in a diamond and does not change over time. Colorless diamonds allow more light to pass through than a colored diamond, releasing more sparkle and fire.

A diamond’s clarity refers to the presence of impurities on and within the stone. When a rough stone is extracted from carbon deep beneath the earth, tiny traces of natural elements are almost always trapped inside. These elements are called flaws or inclusions because they are formed naturally and are unique to each stone.

  • SI2
  • SI1
  • VS2
  • VS1
  • VVS2
  • VVS1
  • SI
  • Floride

The cut refers to the angles and proportions of a diamond. The cut of a diamond—its depth and width, and the uniformity of the facets—determines its beauty. The skill with which a diamond is cut determines how well it reflects and refracts light.

Exquisite quality cut to create the optimal combiation of brilliance and fire. Reflccts nearly all light that enters the diamond.

Top 3% of diamond quality based on cut.

A diamond certificate or grading report provides an expert opinion on the quality of the diamond and is provided by an independent gemology lab. Trained gemologists with specialized equipment measure the weight and dimensions of the diamond and assess quality characteristics such as cut, color, and clarity. Brilliant Earth diamonds are certified by the world’s leading gem grading labs including GIA, IGI, HRD, and GCAL. If the diamond lab certificate is not available online, please contact us to request an electronic copy.

A diamond certificate or grading report provides an expert opinion on the quality of the diamond and is provided by an independent gemology lab. Trained gemologists with specialized equipment measure the weight and dimensions of the diamond and assess quality characteristics such as cut, color, and clarity. Brilliant Earth diamonds are certified by the world’s leading gem grading labs including GIA, IGI, HRD, and GCAL. If the diamond lab certificate is not available online, please contact us to request an electronic copy.

We go above and beyond the current industry standards to offer Beyond Conflict Free Diamonds™ with a listed country of origin of Canada, Botswana Sort, or Russia. Our select group of diamond suppliers demonstrate a robust chain of custody protocol for their diamonds and have the ability to track and segregate diamonds by country of origin.

These suppliers are required to source diamonds that originate from specific mine operations or specific countries that have demonstrated their commitment to follow internationally recognized labor, trade, and environmental standards. We also offer recycled diamonds, which are a naturally eco-friendly choice.

We go above and beyond the current industry standards to offer Beyond Conflict Free Diamonds™ with a listed country of origin of Canada, Botswana Sort, or Russia. Our select group of diamond suppliers demonstrate a robust chain of custody protocol for their diamonds and have the ability to track and segregate diamonds by country of origin.

These suppliers are required to source diamonds that originate from specific mine operations or specific countries that have demonstrated their commitment to follow internationally recognized labor, trade, and environmental standards. We also offer recycled diamonds, which are a naturally eco-friendly choice.

Browse our diamonds according to general preferences and staff recommendations.

Our current diamond collections include:

  • Glacier Collection: Our premium and rarest diamonds, exhibiting the most sparkle and brilliance
  • Yosemite Collection: Beautiful diamonds offering an optimal balance between size and quality.
  • Recommended Collection: Hand-selected by our staff gemologists to offer diamonds of unique beauty that maximize value for any budget. Diamonds are in stock and available immediately.

Hand-selected by our staff gemologists to offer diamonds of unique beauty that maximize value for any budget.
Diamonds are in stock and available immediately.

Diamonds of exceptional quality and superior beauty.
These diamonds:

  • represent the finest 3% of diamond quality
  • are colorless with no visible inclusions
  • maximize fire and brilliance
  • are in the top 15% of world diamond quality
  • balance size with fire, brilliance, and quality
  • have very good dimensions and proportions

Length-to-Width Ratio –The length-to-width ratio compares the length of a diamond to its width to show how elongated a fancy-shaped diamond appears when viewed from the top. Length-to-width ratio is a matter of personal preference with some individuals preferring a more elongated shape and others a more equal or square shape. The most popular length-to-width ratios for fancy shapes are below.

Ex. A princess-cut diamond that measures 5.05 mm long by 5.00mm has a length-to-width ratio of 1.01 (5.05/5.00), and will appear perfectly square.

Most popular length-to-width ratios:
Princess: 1.00-1.05
Radiant: 1.00-1.05
Asscher: 1.00-1.05
Cushion: 1.00-1.05
Heart: 0.90-1.10
Emerald: 1.30-1.40
Oval: 1.30-1.70
Pear: 1.45-1.75
Marquise: 1.75-2.30

You may use a bank wire to pay for Brilliant Earth purchases of $500 or more. For US, Canadian, and Australian bank wires only, Brilliant Earth provides a 1.5% discount to your order. For Canadian, Australian, and other international bank wires, a $35 processing fee will apply to your order. Some financial institutions may also charge a fee for using a bank wire.

After you submit your order, Brilliant Earth will give you the account information you will need to provide to your bank to transfer funds from your account directly to a Brilliant Earth account. It may take a few days for your bank to process the bank wire. Once your bank has transferred the funds, Brilliant Earth is immediately notified and your purchase is processed. If you have any questions about the process involved in a bank wire, contact your bank or call Brilliant Earth at 800.691.0952.

Please note an ACH transfer is not the same as a wire transfer. At this time, Brilliant Earth does not accept ACH transfers.

The length of the chain will determine where the necklace will fall, whether choker length, at or below the collarbone, or at the neckline. We measure the length from the beginning of one end, to the end of the other, including the clasp (which may add an additional .75 inches). Different lengths are worn for different occasions and different outfits. The most common length is the 18" length, which typically falls at the collarbone. 16": Choker length. Accentuates her neckline. 18": At collarbone. Classic length. 20": A few inches below collarbone. 22": At or above neckline. For more dramatic, stylish look.

The dimensions of the gemstone are the length and width of a gemstone as it appears from the top view. Dimensions represent the size of the gemstone more accurately than carat weight.

For colored gemstones, dimensions are the best way of accurately measuring size. These dimensions are accurate plus or minus 0.2mm.

Color is used to describe the color present within a gemstone. Color is described in terms of tone and hue. Brilliant Earth carefully selects gemstones with even color distributed throughout the gemstone.

Clarity is used to describe the presence of impurities on and within the gemstone. If the clarity of gemstones is specified as "eye clean", no visible impurities or flaws will be seen with the unaided eye. If the gemstone is "moderately included," there may be moderate flaws that are visible upon examination.

Many aquamarines are heated in a controlled environment to ensure their blue color is as vibrant and pure as possible. This heat treatment is an accepted industry standard which mimics natural processes to maximize the beauty of the stone.

The length of the chain will determine where the necklace will fall, whether choker length, at or below the collarbone, or at the neckline. We measure the length from the beginning of one end, to the end of the other, including the clasp (which may add an additional .75 inches). Different lengths are worn for different occasions and different outfits. The most common length is the 18" length, which typically falls at the collarbone. 16": Choker length. Accentuates her neckline. 18": At collarbone. Classic length. 20": A few inches below collarbone. 22": At or above neckline. For more dramatic, stylish look.

For US orders, Brilliant Earth currently only collects sales tax on orders shipped to addresses in California State. For orders shipped to Canada, the UK, or Australia, Brilliant Earth collects the relevant GST/PST/HST/VAT based on the country/province that the order is being shipped to. There are no additional duties for orders shipped to Canada, or Australia. For orders shipped to the UK, Brilliant Earth collects the relevant duties for each order. Taxes and duties on orders will be calculated based on the rates in effect the date your order ships.

Brilliant Earth is the first jeweler to offer blockchain enabled diamonds at scale. In partnership with Everledger, an industry-leading Blockchain technology enterprise, we’re defining next-generation standards in the jewelry industry and continuing our leadership in promoting transparency and responsibility.

The cutting-edge blockchain-based technology has been integrated with our supply chain to seamlessly and securely track gemstone origin and provide greater consumer assurance for responsible practices for a collection of blockchain enabled diamonds.

For a collection of diamonds, Brilliant Earth includes the GIA Diamond Origin Report to help trace the diamond from its source to its final polished state by uniquely leveraging advanced scientific analysis to deliver technical rough-to-polish diamond matching. GIA collects and analyzes physical measurements, spectroscopic data, and imaging of the diamond as a rough crystal before it is cut and polished. A unique identification number is assigned to the rough diamond. GIA later uses this data to scientifically match the polished diamond to the original rough crystal it came from.

Lab-grown diamonds are composed of the same chemical crystal as natural diamonds and exhibit the same fire, scintillation, and sparkle. Lab diamonds offer excellent value, and are a responsible choice as they do not require any diamond mining.

Hearts and Arrows diamonds are highly coveted because they’re cut with high precision and exceptional craftsmanship. These round brilliant diamonds are cut to proper proportions and crafted with a high degree of facet precision to exhibit a sharp pattern of eight arrows in the face up view and eight small hearts from the pavilion. The cut grade of hearts and arrows is evaluated by its facets appearance - exhibiting excellent face-up appearance with brightness, scintillation, and fire.


Duke of Edinburgh’s job: first, second and last, never let the Queen down

Day in, day out, at thousands of engagements over 73 years, the Duke of Edinburgh could be found where protocol dictated and love determined: at the Queen’s side or a few paces behind.

Half of perhaps the world’s most famous partnership, Prince Philip was dutifully deferential in public, though the few glimpses afforded into the dynamics of their private relationship suggest a more patriarchal attitude was deployed at home.

Queen Elizabeth II accompanied, a few steps behind, by Prince Philip at the Royal Film Performance of A Bunch of Amateurs in London in 2008. Photograph: Lefteris Pitarakis/AP

For Philip – naturally brusque, easily exasperated and with no discernible inclination to suffer fools gladly – the role of prince consort (though he was never officially given that title) was one to which he was not immediately or obviously suited.

His physical fitness, sporting ability, inquiring mind and leadership qualities saw him excel at Gordonstoun school, then later in his Royal Navy career.

Prince Philip water-skiing at Marmaris in Turkey when he was in the navy. Photograph: Hulton-Deutsch Collection/CORBIS

Had he not married the young Princess Elizabeth, some believe he would have become First Sea Lord. “As far as I am concerned, there has never been an ‘if only’ except, perhaps, that I regret not having been able to continue a career in the navy,” he once said.

But marry her he did, overcoming many obstacles on the path to Westminster Abbey.

The life of Prince Philip, the Queen’s ‘strength and stay’ – video obituary

The young Prince Philip of Greece, a stateless, peripatetic, impoverished and exiled royal, was a third cousin to Princess Elizabeth, and so the royal family “knew all about him”, as the Queen Mother would put it.

But he really came to the attention of the 13-year-old princess in July 1939 during a royal visit to the Royal Naval College at Dartmouth where he was a cadet. Charged with entertaining Elizabeth and her younger sister, Margaret, 18-year-old Philip captivated the heiress to the throne by jumping over tennis nets.

The royal family arrive at the Royal Naval college in Dartmouth in 1939: (L to R): Prince Philip of Greece, Princess Margaret, Queen Elizabeth, King George VI and Princess Elizabeth. Photograph: Keystone/Getty Images

When the royal party later departed by yacht, a number of cadets set out in rowing boats to follow. According to some breathless biographers, the others gradually fell away, leaving Philip, alone, to continue far out to sea in the yacht’s wake. Philip dismissed the stories as “tosh”: the boats followed the yacht for 200 metres, then they all turned around, went home and that was that.

And there were no thoughts of marriage, he said, until 1946 – a year before their wedding.

The prospect of “Phil the Greek” as a serious suitor did not sit well with the establishment. George VI, dismayed his elder daughter wanted to marry the first man she had met, thought her too young. His wife mischievously referred to him as “the Hun” because of the naval officer’s “foreign-ness” through his mixed Danish, Russian and German heritage. Her brother David Bowes-Lyon dismissed him as “a German”. With his sisters married to German princelings, Philip would be a hard sell to a post-war British public.

Prince Philip of Greece (R) leaves Crathie Church at Balmoral with Michael Bowes-Lyon, the brother of Queen Elizabeth, in 1946. Photograph: Central Press/Getty Images

With no money, no nationality, not even a name – unless you counted his Danish dynastic name of Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glucksburg, Philip’s prospects on paper did not look good. It would take the spin-doctoring skills of his “Uncle Dickie” – Lord Mountbatten, Philip’s uncle, and second cousin once removed to Elizabeth – to ensure he got to the altar with the British public behind him.

His first visit to Balmoral, as prospective suitor, would prove a testing time for a young man to whom obsequiousness did not come naturally. Sir John Colville, then the princess’s private secretary, wrote of the stay: “Lords Salisbury, Eldon and Stanley think him no gentleman, and in a sense they are right. They also profess to see in him a Teutonic strain.” Courtiers thought he was “rough, uneducated and would probably not be faithful”.

Taking the princess on a four-month tour of South Africa was seen by the king and queen as a way of cooling the relationship, though it had no such effect. By then, the couple were unofficially engaged.

King George VI and Queen Elizabeth pose for a family portrait with Princess Elizabeth, her fiancé Philip Mountbatten, and Princess Margaret at Buckingham Palace in October 1947. Photograph: Popperfoto/Getty Images

As to Philip’s nationality, it was left to Lord Mountbatten to smooth the way by lobbying the appropriate authorities so efficiently that on 18 March 1947, Philip’s naturalisation was announced in the London Gazette. He was now Lt Philip Mountbatten, taking his uncle’s surname, which itself was an anglicised version of the German Battenberg. As Uncle Dickie continued to flood the British media with details emphasising his nephew’s total “Britishness”, the propaganda war was won, and the betrothal officially announced in July 1947.

Initiation into royal life was not easy. His first private secretary and close friend, Michael Parker, once revealed: “He told me the first day he offered me my job that his job first, second and last was never to let her down.”

Queen Elizabeth II and the Duke of Edinburgh arrive for the state opening of parliament in 2013. Photograph: Kirsty Wigglesworth/AFP/Getty Images

Philip was the only man in the world who could, and did, treat the Queen as simply another human being, which, according to close aides, she valued.

The late Ben Pimlott, the Queen’s biographer, recounted an incident when the polo-playing Philip was driving the Queen and Mountbatten to Cowdray Park. Worried about their speed, the Queen started to tense herself and audibly draw in breath until Philip barked: “If you do that once more, I shall put you out of the car.” She stopped, immediately.

On arrival at their destination, a surprised Mountbatten asked her: “Why didn’t you protest? You were quite right. He was going much too fast.” To which a puzzled looking Queen replied: “But you heard what he said.”

Not that she was subservient. “He shouts at the Queen sometimes like he shouts at other people and she doesn’t seem to mind,” a friend told the biographer Sarah Bradford, adding that the sovereign was not averse to saying: “Oh Philip, do shut up. You don’t know what you’re talking about.”

Queen Elizabeth II and the Duke of Edinburgh at Broadlands before their diamond anniversary. Photograph: Fiona Hanson/PA

Often inscrutable, the Queen’s face became more animated in public when her husband was around, whether waiting for him to catch her up on a royal walkabout, or watching him compete at carriage driving.

Throughout his life there were unsubstantiated stories about his friendships with glamorous women, though none were proven and those close to him always insisted they were untrue. If they were, the Queen must have decided to turn a blind eye.

Though many commentators and biographers have analysed the royal marriage over tens of thousands of pages, none have come anywhere close to the Queen herself in describing her devotion to the man she fell in love with as a teenager.

“He is someone who doesn’t take easily to compliments,” she said in a speech to celebrate their golden wedding anniversary in 1997. “But he has, quite simply, been my strength and stay all these years, and I, and his whole family, and this and many other countries, owe him a debt greater than he would ever claim, or we shall ever know.”


Voir la vidéo: Hulk Diamant Brut De lEmpreinte de Dzeus - Mi Diamant Mi Brut.. (Janvier 2022).